France

La Droite populaire s'ouvre aux citoyens

, mis à jour le 27.09.2011 à 12 h 29

Le collectif de députés, qui entend représenter la «droite de conviction», s'ouvre aux adhésions individuelles et émet 12 propositions pour 2012.

«Vêtement scolaire», «délit d'outrage à la nation», «TVA protection de l'emploi»: autant de mesures qui constituent le socle de propositions pour 2012 de la Droite populaire «pour créer un véritable pôle de droite républicaine au sein de l'UMP», indique le ministre des Transports, Thierry Mariani au Monde. 

Le collectif de parlementaires, créé en juillet 2010, a également annoncé qu'il allait s'ouvrir à ceux qui souhaitent adhérer à leur charte pour «répondre à une demande de la droite qui entend défendre un certain nombre de valeurs mais qui considère que le Front national n'est pas une solution» face aux «fantasmes idéologiques de la gauche», comme l'a écrit le ministre au lendemain de la défaite de l'UMP aux élections sénatoriales.

Retrouvez ceux qui feront 2012 sur Wikipol.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte