France

Une trentaine de tombes musulmanes et juives profanées à Carcassonne

, mis à jour le 18.09.2011 à 13 h 56

Des inscriptions racistes ont été retrouvées sur 29 tombes musulmanes et juives samedi 17 septembre au cimetière Saint-Michel de Carcassonne, rapporte le Midi Libre:

«Ces petites stèles blanches ont été souillées au marqueur d’inscriptions racistes et antisémites telles que “A mort les musulmans”, “A bas les juifs”, “La France aux Français”.»

Le maire PS de Carcassonne, Jean-Claude Perez, a dénoncé cet acte «inqualifiable de barbarie». La mairie a porté plainte, le procureur de la République s'est saisi du dossier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte